L’holocauste Numérique selon le Quotidien Le Soir d’Algérie

14 07 2009

le soir d'algerie virus msn hoax

C’est en buvant mon café, en cette matinée d’un affolant conformisme météorologique pour un mois de juillet, qu’un article publié sur le quotidien national Le Soir d’Algérie (qui en fait parait le matin, vous l’aurez compris), m’a littéralement fait bondir de stupeur et d’incrédulité tel que l’aurait été un romain face a l’arrivée d’Hannibal Barca aux portes de sa ville, vers les coups de 7h30 du matin avant J-C, enfin, dans ces eaux là.

A la simple lecture du titre je me suis dis khlass, ça y est, c’est la fin, le grand Game Over, le Salam Alikoum numérique, Etzaguet, Ethardet ya mhaynek. On nous annonce sur un journal à tirage national et sans aucun préliminaires que le pire des virus (annam ya sidi) vient d’être découvert hier après midi par les équipes de chez McAffee (l’éditeur du fameux antivirus du même nom), je me dis que là, c’est du sérieux, surtout qu’ils ajoutent dans l’article que Microsoft à fait un communiqué officiel juste après pour, à son tour, mettre en garde les utilisateurs en annonçant qu’il se classe directement comme étant le virus informatique le plus dangereux et le plus destructeur jamais découvert à ce jour. Bon, à ce moment, j’éteins mon ordinateur directement par le bouton et j’en profite aussi pour faire de même avec le grille pain juste à coté, parce-qu’à ce niveau, on ne sait jamais, après tout, les gars du Soir d’Algérie sont des pros, s’ils ont laissé paraitre un truc pareil c’est que c’est du lourd et qu’après vérifications, il apparaissait clairement que leurs sources étaient en béton armé.

Bref, je reprends la lecture de mon journal, j’en étais au son des trompettes de la mort et à la moitié de mon pain au raisin. On me dit aussi que la menace se propage comme une trainée de poudre et que le virus détruit systématiquement le secteur zéro des disques durs qu’il arrive à infiltrer, les rendant par là même, définitivement inutilisables. A ce moment précis, j’ai eu une brève pensée pour toutes les personnes qui lisaient aussi le journal ce matin, en majorité des gens pas très avisées sur la sécurité informatique mais assez familiarisés avec l’outil Internet pour baliser sérieusement face à une telle annonce, une telle menace et à une injonction de réagir si urgente qu’elle aurait fait bouger le plus léthargique des cafféinoman.

D’ailleurs, en parlant de réactions, c’est là que j’ai commencé à trouvé le texte plutôt bizarre, comme s’il en émané une odeur de déjà vu, ça se bousculé dans ma tête, quelle type de faille ce virus pouvait-il bien exploiter, quel cerveau génial avait bien pu coder l’ultime destructeur, puis, tout à coup, tout devint claire en un éclaire, je compris ce que j’avais sous les yeux, ce que j’étais en train de lire, je n’arrivait pas à y croire, c’était pour moi une chose impossible et pourtant c’était limpide et implacable. Aussitôt, ma crainte se transforma en un éclat de rire incontrôlable, le contre coup du choc, sans doute. J’en revenais toujours pas !

Je vous cite ci-dessous l’article en question, en mettant en évidence les passages vérifiables en moins de deux cliques de souris et ceux qui font carrément bondir ou mourir de rire(c’est selon). Accrochez-vous bien, si vous êtes familiers de ce genre de choses ça risque de vous faire un choc à vous aussi car je le répète, ceci est un article publié sur un journal, une édition nationale de surcroit !


Le plus mauvais virus jamais annoncé

Article publié sur le Le Soir d’Algérie, page 7, daté du 14 juillet 2009.

Un nouveau virus a été découvert. Il a été classé par Microsoft comme le plus destructeur à ce jour. Ce virus a été découvert hier après-midi par McAffee et rien n’a encore été développé contre lui.
Il détruit simplement le Zéro de Secteur du disque dur où les informations essentielles de son fonctionnement sont stockées.

Ce virus agit de la façon suivante:

il s’envoie automatiquement à tous les contacts de votre liste avec le titre : «Une-carte-pour-vous». Aussitôt ouverte, la carte gèle l’ordinateur. Quand les clefs «Ctrl Alt Suppr» et la commande de redémarrage sont activés, le virus détruit le Zéro du Secteur, détruisant ainsi de manière permanente le disque dur. Ne pas accepter le contact : «staline62@Hotmail.fr», c’est un virus !

Si vous ne le faites pas passer et qu’un de vos amis le rajoute à ses contacts, vous en serais vous aussi atteint ! Envoyez ce message à vos contacts. Vos amis préféreront le recevoir 25 fois que ne pas en avoir été avertis. SVP. Faire suivre ! Et vite.

Dites à tous vos contacts qui sont dans votre liste de ne pas accepter le contact alantropic@hotmail.fr, c’est quelqu’un qui va pirater votre ordinateur.
Si un de vos contacts l’attrape, vous serez touché !

.

Alors, étonnant, non ? La rédaction a publié (ou a laissé publier) un bon vieux Hoax qui s’envoie par mail entre adolescents et qui traine sur le Net depuis près d’une décennie comme si c’était une info recoupée, sourcée et de première main. Ils balancent comme ça, sur leur journal, une info alarmante pour le citoyen lambda, l’utilisateur de Windows et de Live Messenger de base, sans même vérifier ne serait-ce qu’une picoseconde la crédibilité d’une telle alerte, parce qu’en fin de compte c’est bien de cela qu’il s’agit, la « rédac » du Soir d’Algérie a reçu cette info, par un moyen ou un autre, puis, elle a décidée (sur quels critères ?) que c’était une information tellement crédible, importante et pertinente pour son lectorat, qu’il fallait l’imprimer sur sa prochaine édition sans s’embarrasser des éventuelles vérifications d’usages.

Honnêtement, je trouve cela tout simplement effarant, démoralisant, voir même scandaleux dans une certaine mesure. Lire un canular, une blague, un Hoax qui se ballade sur Internet depuis des années, repris tel quel sur un grand quotidien national comme si c’était une information sérieuse, c’est à se demander comment la rédaction de ce journal fonctionne réellement.

Nota: Le canular publié sur le journal est en fait un mix entre deux Hoax bien connus, l’un datant de cette année et l’autre, de 2001. Il s’agit de Staline62 et Une-Carte-Pour-vous, signalés sur le site Hoax Killer en tant que Faux Virus et Supercherie.

www.hoaxkiller.fr/hoax/2009/virus-staline62.htm
www.hoaxkiller.fr/hoax/2001/virus_virtual_card.htm

Bien entendu et comme conseillé par HoaxKiller, il ne faut pas paniquer à la lécture de cet article sur le journal et l’ignorer tout simplement. L’autre conseil prodigué par ce site est de prévenir l’expéditeur du message de l’etendue de la supercherie, dans le cas qui nous concerne, la naïve personne à prévenir n’est autre que… La rédaction du journal Le Soir d’Algérie !





aMSN, l’alternative.

23 10 2007

aMSN

C’est avec aMSN que nous inaugurons la section Miki Media. En effet, ce programme est un Clone de MSNM et WLM, il a la particularité d’être à la fois Cross-Platform et Open Source, pour faire simple, un petit point d’histoire s’impose:

à la base du programme aMSN il y a CCMSN un programme codé par Dave Musfed en 2001, un simple clone du fameux MSN Messenger de Microsoft®, d’un style très basique et sans beaucoup d’options, le programme ne fit pas long feu mais connu un certain succès auprès de la communauté de l’Open Source et resta dans les mémoires.

Une année après, d’autres programmeurs décidèrent de reprendre le flambeau et de créer des versions modifiées de CCMSN pour y apporter leurs améliorations et de nouvelles fonctions. En Mai 2002 un étudiant en deuxième année de fac, Alvaro Iradier qui est un jeune programmeur n’utilisant que son Mac pour toutes ses tâches, voulait aussi garder un lien avec ses contacts MSN depuis son Apple. Il s’est donc mis a chercher sur Internet et il tomba sur un programme Open Source visiblement à l’abandon nommé Compu’s Messenger (CCMSN) et codé en Tcl/Tk. Lire le reste de cette entrée »