Les 10 grands mensonges d’Israël.

3 06 2010

Voici une interview de Michel Collon qui, partant d’un constat simple à propos des nombreuses lacunes du grand public et de ses manques flagrants d’informations historiques fiables et non déformés par les média au regard de ce qu’est réellement la nature de ce pays sans frontières définies nommé Israël, s’est chargé de rédiger une sorte de fiche pratique, une antisèche presque, dans le cadre de son travail de rédaction sur son dernier livre «Israël, parlons-en!» résumant les dix grands mensonge qui justifient l’existence d’Israël ainsi que sa politique coloniale héritée de l’Europe des siècles passés. Une vidéo courte d’à peine quelques minutes qui s’avèrera pourtant très instructives pour certain. À voir et à faire voir…

[Dailymotion id=xdiaqh]





La fin de leur monde.

3 03 2010

« La fin de leur monde » est tout simplement le chef d’oeuvre ultime du groupe I AM. Pour moi, l’aboutissement de leur carrière et de toute leur démarche artistique. Le déclic final d’un parcours qu’ils ont arpenté durant ces trois dernières décennies, un grand cri avant la nuit, la dernière cartouche. Dans ce morceau cru, fort, réaliste et déterminé, sans répétitions ni refrains, ils livrent un texte puissant et mature, fruit d’une réflexion certaine et d’un constat brutal. Ne s’embarrassant ni d’un son studio à la mode ni d’un format qui séduirait les Radios (la chanson dure plus de 10 minutes), ils s’attaquent à des thèmes largement délaissés par la supposée relève de ces dernières années, tout y passe sans langue de bois ni surenchère, ils remontent aux sources du mal sur fond de Beat Old School, ici au sommet de leur art, ils explosent, exposent et maîtrisent sans failles. Ils tapent à coups de bat de Baseball sur le Hamburger géant qu’est devenu l’occident et bientôt peut être le monde et, ils tapent fort et juste, tellement juste que la chanson a été censurée en France à sa sortie (Oui censurée, vous savez, comme en Chine ou en Iran là… ). Donc, que vous aimiez le Rap ou non, il vous faut absolument découvrir cette chanson et lire attentivement les paroles (proposée en intégralité ci-dessous) d’une profondeur et d’une clairvoyance à toute épreuve, qui échappera à beaucoup de monde. Enfin, s’il ne fallait retenir qu’une seule chanson du Rap made in France, ce serait celle-ci. Je sais que je m’avance beaucoup en disant cela mais j’assume car, avec ce texte tout simplement monumental et cette mise en image redoutable, I AM nous donne une Master Class de Rap authentique durant dix bonnes minutes de pur Flow, en redonnant sens, tripes, honneur et vie à ce style musical qui n’est plus qu’un ersatz commercial et dégénéré, peuplé d’humanoïdes Romérodiens aux torses épilés et lustrés à l’huile de Jojoba. Alors ouvrez bien grand vos oreilles, regardez le clip, repassez-le en lisant les paroles puis, allez faire quelque chose, quelque chose de bien en attendant la fin de leur monde… Pauvres fous !

  • [Edit: La vidéo à encore été censurée, il devient presque impossible de trouver la version complète, je met la version amputée en attendant… Ah ah il y en a qui n’aiment visiblement pas les allusions au jonglage de Lance Roquette ]
  • [Edit 2: Bon j’ai trouvé une version complète, l’image et le son ne sont pas top mais au moins on a l’intégralité de l’ouvre et c’est l’essentiel.]

Lire le reste de cette entrée »





A l’ombre de la pensée sioniste (+Bonus)

27 02 2010

Intrigants que ces membres de TV KASOS (jolie nom) qui pratiquent le journalisme indépendant sur Internet. Concept qu’ils poussent à l’extrême en traitant de sujets de fond, en réalisant des reportages sur le terrain ainsi que des Interview de quidams en relation avec l’actualité locale ou mondiale, souvent passée à la trappe ou largement orientée sur les ondes ou dans colonnes des médias officiels.

Ils se sont illustrés notemment avec la couverture de l’agression (je parlerais plutôt de boucherie) qui a eu lieu à Gaza en allant interviewer tranquillement des juifs à la sortie d’une synagogue un jour de Chabbat à Bordeaux, donc techniquement, des citoyens français lambda et pratiquants, dans la république, l’amour, la paix, la lumière, les pâquerettes, Zaï Zaï Zaï… Bref, « dernier étage » comme dirait l’autre. Le problème, c’est que nos journalistes indep’ ne s’attendaient probablement pas vraiment à une telle franchise de la part des personnes interrogées lors de ce micro-trottoir improvisé (le Rabin ayant refusé de les rencontrer car non-juifs, ou Goyim si vous préférez). Ainsi, malgré le caractère très tranché des différents points de vues exprimés durant ces brefs entretiens, les membres de TV Kassos ont finalement décidé de diffuser les images sur le Net, ce qui n’a pas manqué d’avoir pour effet de choquer pas mal de monde (?) et de susciter diverses invectives et vagues promesses de représailles. En réaction à cela et dans un souci d’impartialité quant au traitement du sujet, ils ont tenu a réitérer l’expérience la semaine suivante mais cette fois-ci, à la sortie d’une mosquée.

Je vous propose donc de voir le résultat ci-dessous, une vidéo en trois parties d’environs six minutes chacune présentées par Brad avec il est vrai, un style particulier et bien à lui et, à la toute fin, comme promis une quatrième petite vidéo en bonus qui en fera marrer plus d’un… Lire le reste de cette entrée »





Double Attentat à Bouira

20 08 2008

A peine 24 heures se sont écoulées depuis l’attentat sanglant qui avait couté la vie à plus de 44 personnes* aux Issers (Wilaya de Boumerdèse) avant que ce matin, l’Algérie ne se mettent encore à pleurer des larmes de sang en cette date historique pour elle qu’est le 20 Aout**.

Les morts de la veille n’étaient même pas enterrés, les débris toujours fumants et le peuple encore sous le choc lorsqu’à 6h du matin, à Bouira, un attentat kamikaze à la voiture piégée a été perpétré près d’une caserne visant le commandement militaire de cette zone du pays. Quelques dix minutes plus tard, une autre bombe explosait dans la même ville aux abords d’un hôtel au passage d’un autocar transportant des ouvriers travaillant sur le projet de distribution d’eau et de son usine de traitement de Koudiat Acerdoune pour le compte d’une entreprise Canadienne d’ingénierie et de construction dénommée SNC-Lavalin. Il semblerait que ce soit (à première vue) les travailleurs étrangers qui étaient visés par cette attaque***, mais aussi et surtout le peuple Algérien et son histoire par le choix symbolique de la date du 20 Aout qui est sensée être la journée de commémoration des martyres (les vrais) de la révolution Algérienne et à l’occasion de laquelle, des festivités avaient été organisées un peu partout sur le territoire national. Lire le reste de cette entrée »





Attentat Sanglant à l’Est d’Alger

19 08 2008

En ce moment et en l’approche du mois du Ramadan, les attentats terroristes du GSPC (le Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat -reconvertie en Al Qaida Maghreb-) se multiplient et sont toujours aussi sanguinaires et meurtriers, les Algériens continuent de tomber par dizaines semaine après semaine et ce de puis presque deux décénies. Jeudi dernier, le colonel Abdelkader Yamani a été assassiné dans une embuscade tendue lors du passage de son convoi dans la zone montagneuse située au nord de la ville de Skikda. Il y a à peine deux jours un attentat, toujours à Skikda, faisait 12 morts (3 Militaires et 8 policiers de la brigade judiciaire), aujourd’hui encore, en ce mardi 19 Aout, un autre attentat à été perpétré par les « défenseurs du peuple et de l’islam face à la tyrannie du pouvoir » à 7h33 du matin aux Issers (Wilaya de Boumerdèse) à environs 55Km à l’Est d’Alger faisant plus de 44 morts et 39 blessés (bilan communiqué par le ministère algérien de l’intérieur). L’essentiel des victimes sont des civils, seul 1 Gendarme à trouvé la mort dans cette opération. C’est sans conteste l’un des attentats les plus sanglants de ces dernières années en Algérie, « un bain de sang » déclarera un des responsable des secours sur place. Lire le reste de cette entrée »





Après les attentats, comprendre?

14 12 2007

Algérie, sur les traces des kamikazes, est un documentaire proposé par l’émission Envoyé Spécial sur la chaine publique France 2 du groupe France Télévision, diffusé le Jeudi 13 Décembre 2007, soit deux jours après le double attentat revendiqué par Al-Qaida Maghreb. Dans ce reportage (tourné quelques semaines avant les attentats de décembre dans la capitale Algérienne) qui revient sur la vie du terroriste kamikaze « Marwan » qui se fit exploser dans l’attentat du 11 Avril 2007 à Alger, les questions posées sont très simples mais essentielles: Comment un jeune n’ayant aucun lien avec la mouvance islamiste peut se transformer en bombe humaine? Qu’est-ce qui pousse une personne normale à commettre un tel acte? Après l’adhésion des quartiers populaires aux thèses islamistes les plus extrémistes dans les années 90, quel est la réalité des choses aujourd’hui? Autant de questions qui peuvent trouver des éléments de réponses dans le reportage qui suit. A vous de vous faire vos propres idées sur la question et de débuter ou compléter une réflexion sur les causes réelles ou prétendues de ces actes certes barbares mais qui ne sont pas le fruit du néant. Lire le reste de cette entrée »





Double attentat terroriste à Alger

11 12 2007

[Article – Vidéo – Photos – Récit et Témoignage]

Vidéo par Elias, prise quelques minutes après les attentats.

Deux attentats meurtriers commis à l’aide de véhicules piégés de fortes puissances ont été perpétrés ce Lundi 11 Décembre à Alger et revendiqués par l’ex GSPC: Al Quaida Maghreb. Les deux explosions se sont produites quasi simultanément vers 09h30 dans les quartiers de Hydra et Ben Aknoun. La première bombe transportée dans une voiture conduite par un terroriste kamikaze a explosé au niveau de la Cour Suprême et du Conseil Constitutionnel à Ben Aknoun causant d’énormes dégâts matériels ainsi que de nombreux morts et blessés, le bilan des victimes est lourd et indéterminé pour l’instant mais il fut considérablement aggravé par le fait que l’attaque suicide percutât un bus rempli d’étudiants se rendant à la faculté de droit située non loin de là. Lire le reste de cette entrée »