Les 10 grands mensonges d’Israël.

3 06 2010

Voici une interview de Michel Collon qui, partant d’un constat simple à propos des nombreuses lacunes du grand public et de ses manques flagrants d’informations historiques fiables et non déformés par les média au regard de ce qu’est réellement la nature de ce pays sans frontières définies nommé Israël, s’est chargé de rédiger une sorte de fiche pratique, une antisèche presque, dans le cadre de son travail de rédaction sur son dernier livre «Israël, parlons-en!» résumant les dix grands mensonge qui justifient l’existence d’Israël ainsi que sa politique coloniale héritée de l’Europe des siècles passés. Une vidéo courte d’à peine quelques minutes qui s’avèrera pourtant très instructives pour certain. À voir et à faire voir…

[Dailymotion id=xdiaqh]





[Centralisation] Attaque de la flottille humanitaire par Israël.

1 06 2010

Flottille de la liberte attaquee par des pirates _ gaza _ ghaza _ palestine _ sionisme _ idf _ tsahal

Je vais essayer de centraliser ici quelques infos sur la flottille civile d’aide humanitaire en route pour Gaza attaquée par des commandos de l’armée israélienne (IDF – Tsahal) dans les eaux internationales, comme à leur habitude, au mépris de toutes les lois et traités en vigueurs et avec une violence aveugle et meurtrière. Cette attaque est tout simplement -selon les lois internationales toujours- un acte de piraterie caractérisé ainsi qu’un acte de guerre envers les quelques 50 nations représentées à bord de ce convoi humanitaire. N’hésitez pas à poster vos liens (articles ou vidéos) dans la zone de commentaires ci-dessous. -Édition en cours… Lire le reste de cette entrée »





La fin de leur monde.

3 03 2010

« La fin de leur monde » est tout simplement le chef d’oeuvre ultime du groupe I AM. Pour moi, l’aboutissement de leur carrière et de toute leur démarche artistique. Le déclic final d’un parcours qu’ils ont arpenté durant ces trois dernières décennies, un grand cri avant la nuit, la dernière cartouche. Dans ce morceau cru, fort, réaliste et déterminé, sans répétitions ni refrains, ils livrent un texte puissant et mature, fruit d’une réflexion certaine et d’un constat brutal. Ne s’embarrassant ni d’un son studio à la mode ni d’un format qui séduirait les Radios (la chanson dure plus de 10 minutes), ils s’attaquent à des thèmes largement délaissés par la supposée relève de ces dernières années, tout y passe sans langue de bois ni surenchère, ils remontent aux sources du mal sur fond de Beat Old School, ici au sommet de leur art, ils explosent, exposent et maîtrisent sans failles. Ils tapent à coups de bat de Baseball sur le Hamburger géant qu’est devenu l’occident et bientôt peut être le monde et, ils tapent fort et juste, tellement juste que la chanson a été censurée en France à sa sortie (Oui censurée, vous savez, comme en Chine ou en Iran là… ). Donc, que vous aimiez le Rap ou non, il vous faut absolument découvrir cette chanson et lire attentivement les paroles (proposée en intégralité ci-dessous) d’une profondeur et d’une clairvoyance à toute épreuve, qui échappera à beaucoup de monde. Enfin, s’il ne fallait retenir qu’une seule chanson du Rap made in France, ce serait celle-ci. Je sais que je m’avance beaucoup en disant cela mais j’assume car, avec ce texte tout simplement monumental et cette mise en image redoutable, I AM nous donne une Master Class de Rap authentique durant dix bonnes minutes de pur Flow, en redonnant sens, tripes, honneur et vie à ce style musical qui n’est plus qu’un ersatz commercial et dégénéré, peuplé d’humanoïdes Romérodiens aux torses épilés et lustrés à l’huile de Jojoba. Alors ouvrez bien grand vos oreilles, regardez le clip, repassez-le en lisant les paroles puis, allez faire quelque chose, quelque chose de bien en attendant la fin de leur monde… Pauvres fous !

  • [Edit: La vidéo à encore été censurée, il devient presque impossible de trouver la version complète, je met la version amputée en attendant… Ah ah il y en a qui n’aiment visiblement pas les allusions au jonglage de Lance Roquette ]
  • [Edit 2: Bon j’ai trouvé une version complète, l’image et le son ne sont pas top mais au moins on a l’intégralité de l’ouvre et c’est l’essentiel.]

Lire le reste de cette entrée »





A l’ombre de la pensée sioniste (+Bonus)

27 02 2010

Intrigants que ces membres de TV KASOS (jolie nom) qui pratiquent le journalisme indépendant sur Internet. Concept qu’ils poussent à l’extrême en traitant de sujets de fond, en réalisant des reportages sur le terrain ainsi que des Interview de quidams en relation avec l’actualité locale ou mondiale, souvent passée à la trappe ou largement orientée sur les ondes ou dans colonnes des médias officiels.

Ils se sont illustrés notemment avec la couverture de l’agression (je parlerais plutôt de boucherie) qui a eu lieu à Gaza en allant interviewer tranquillement des juifs à la sortie d’une synagogue un jour de Chabbat à Bordeaux, donc techniquement, des citoyens français lambda et pratiquants, dans la république, l’amour, la paix, la lumière, les pâquerettes, Zaï Zaï Zaï… Bref, « dernier étage » comme dirait l’autre. Le problème, c’est que nos journalistes indep’ ne s’attendaient probablement pas vraiment à une telle franchise de la part des personnes interrogées lors de ce micro-trottoir improvisé (le Rabin ayant refusé de les rencontrer car non-juifs, ou Goyim si vous préférez). Ainsi, malgré le caractère très tranché des différents points de vues exprimés durant ces brefs entretiens, les membres de TV Kassos ont finalement décidé de diffuser les images sur le Net, ce qui n’a pas manqué d’avoir pour effet de choquer pas mal de monde (?) et de susciter diverses invectives et vagues promesses de représailles. En réaction à cela et dans un souci d’impartialité quant au traitement du sujet, ils ont tenu a réitérer l’expérience la semaine suivante mais cette fois-ci, à la sortie d’une mosquée.

Je vous propose donc de voir le résultat ci-dessous, une vidéo en trois parties d’environs six minutes chacune présentées par Brad avec il est vrai, un style particulier et bien à lui et, à la toute fin, comme promis une quatrième petite vidéo en bonus qui en fera marrer plus d’un… Lire le reste de cette entrée »





Dites-le avec des T-Shirts

3 04 2009

Ah, Tsahal, «l’armée la plus morale du monde» comme ils l’appellent en Israël. Avec ses gentils soldats, ses mignons petits chars, ses missiles au phosphore blanc tout-beau-tout-joli, ses navions qui brillent, ses obus à l’Uranium appauvri qui font des bulles de toutes les couleurs de l’arc en ciel et surtout, toutes ses merveilleuses façons de dire «je t’aime» que tous les auteurs de romans à l’eau de rose du monde leur envient.  Non je vous jure, c’est à se demander pourquoi tant de gens ne les aiment pas et surtout, pourquoi ces satanés palestiniens sont encore là à leur envoyer des crottes de nez artisanales alors qu’en face, ils n’arrêtent pas de leur déclarer leur amour depuis plus de soixante ans. Sont taquins ces bédouins…

[Vidéo Al Jazeera International]

Extrait d’un article de Bôle-Richard, journaliste au Monde, intitulé «L’image ternie de tsahal après la guerre de gaza» :

1.417 personnes, dont 926 civils, parmi lesquels 313 mineurs et 116 femmes. Seuls 236 combattants ont été tués, ainsi que 255 policiers ou agents de sécurité, dont 240 lors des bombardements massifs du 27 décembre 2008.

Au fur et à mesure que les langues se délient, il apparaît de plus en plus clairement que Tsahal n’a pas respecté les règles les plus élémentaires de la guerre en procédant à des pilonnages intensifs des zones civiles, en utilisant des bombes au phosphore, en rasant plus de 4 000 maisons, en réduisant l’infrastructure économique, en utilisant sa puissance de feu pour tenter d’éviter toute perte dans ses rangs. Ce qui, paradoxalement, a occasionné de multiples incidents de “tirs amis”. “Je veux de l’agressivité. S’il y a des doutes sur les occupants d’une maison, on la bombarde. Si un bâtiment est suspect, on le détruit”, briefait, avant les combats, un commandant de compagnie, selon un témoignage sur la chaîne 10.

Il n’était pas question de prendre le moindre risque, afin d’éviter aussi les menaces d’enlèvement de soldats. C’est pourquoi des oliveraies, des cultures, des quartiers ont été rasés au sol. Le moindre mouvement était suspect. La moindre présence constituait une menace. Les ambulances n’ont pu avoir accès à des blessés, qui sont morts vidés de leur sang. Des familles ont été séquestrées pendant plusieurs jours sans eau et sans nourriture. Seize secouristes ont été tués et 34 établissements médicaux ont été attaqués, selon le rapport de l’ONG, Médecins pour les droits de l’homme (PHR).

Pour l’essentiel, ce sont donc les civils qui ont eu à subir les conséquences de ce conflit, qui n’a pas permis d’atteindre tous les objectifs fixés. Le caporal Gilad Shalit est toujours séquestré. Les tunnels creusés sous la frontière égyptienne sont toujours opérationnels, et les roquettes continuent d’être lancées sur le sud du territoire israélien. Deux ans et demi après l’échec de la guerre au Liban, l’opération “Plomb durci” a non seulement révélé ses limites, mais démontré que le pouvoir de dissuasion ne se rétablit pas en tuant des civils. (Lire l’article dans son contexte sur le site du Monde)

Pour ceux que ça interessent et, dans un tout autre style (ou preque), je vous propose de lire aussi cette interview de Dalil Boubakeur, le fameux recteur de la Grande Mosquée de Paris et ancien président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) accordée à un journal Israëlien, sur laquelle je viens de tomber par hazard. Ça vaut son pesant d’or si vous voyez ce que je veux dire… (Lire l’article sur le site du journal SVP Israël).





Gaza: Les Hackers Algériens Investissent le Cyber Champ de Bataille

12 01 2009

algerian_hacking_defacing_for_gaza

Ce n’est plus la peine de vous rappeler le soutiens indéfectible des Algériens envers le peuple Palestiniens et de leur totale aversion pour le crime de guerre qui est actuellement en train d’être commis en toute impunité envers les habitants pris au piège du Ghetto de Gaza.

Visiblement les Hackers Algériens de plus en plus actifs ces derniers temps sur le territoire national, on se souviendra du très controversé coup d’éclat lors du piratage du site des résultats du BAC (onec) de cet été ainsi que le récent piratage du site web de la poste et de la paralysie totale du système de consultation des comptes CCP et de pleins d’autres grands sites Algériens allant des journaux de la presse nationale aux entreprises étatiques ou autres ministères (ce qui n’a pas manqué de rendre furax pas mal de « gens d’en haut »). Nos Hackers Dz donc, ont décidés de passer cette fois-ci à la vitesse supérieure et de se lancer à l’assaut de sites Internet Israéliens et semble t-il pas des moindre puisque c’est le site d’une entreprise de sécurité informatique et autres services (Sabrus) qui fut la victime il y a quelques heures (jours?) de ces Hackers qui investissent maintenant le terrain politique en créant ce que l’on pourrait appeler un « cyber champ de bataille » et qui « désactivent » des sites Internet non plus pour en démontrer les failles à leur concepteurs ou par goût du challenge mais pour protester et agir concrètement contre un conflit armé bien réel, passants ainsi du statut de Hackers à celui de Hacktivistes. Lire le reste de cette entrée »





Lettre ouverte de Ralph Nader à Barack Obama

9 01 2009

Pendant cette énième et non moins sanglante agression contre le peuple Palestinien, beaucoup, si ce n’est tout le monde, tournait les yeux vers Barack Obama durant les premières heures de l’offensive de Tshal sur le Ghetto de Gaza attendant une réaction, une phrase, une envolée lyrique, un jet de lumière divine ou que sais-je encore de la part de celui que tous ou presque considèrent comme le futur sauveur du monde. Jusqu’ici, Obama a soigneusement évité le piège des petites phrases ou des discours politiquement inopportuns avant son investiture (prévue pour dans une semaine environs) invoquant avec habilité le fait qu’il n’était pas encore président et esquivant avec -force est de le constater- grand brio tous les sujets qui fâchent et principalement l’épineuse question du conflit Israélo-Palestinien pour ce qui est de la politique externe ainsi que la question pas très glamour des pauvres préférant parler et se concentrer sur la classe moyenne pour la partie politique intérieure.

Bien sur, personne ou presque ne regrette la défaite du sénateur John-Terminator-Mc Cain et de sa colistière, la très médiatique Shara-Connor-Paline. Pour autant, nous sommes nous réellement intéressé au personnage, à la carrière, aux soutiens et à l’ascension fulgurante du premier président noir et aux origines musulmanes des États Unis d’Amérique ? Pour tenter d’y répondre ou au moins d’y réfléchir d’une manière un peu différente et sans reprendre le sempiternel cantique des cantiques médiatique, je vous propose de lire une lettre ouverte (hors des sentiers battus) adressée à Barack Obama de la part du plusieurs fois candidat à la présidence des USA sous l’étiquette « indépendant », le très marginalisé et non moins expérimenté Ralph Nader qui brosse ici un tableau bien différent de l’image habituellement véhiculée. Change we need qu’il disait, oui, mais dans quel sens ? Lire le reste de cette entrée »