Dites-le avec des T-Shirts

3 04 2009

Ah, Tsahal, «l’armée la plus morale du monde» comme ils l’appellent en Israël. Avec ses gentils soldats, ses mignons petits chars, ses missiles au phosphore blanc tout-beau-tout-joli, ses navions qui brillent, ses obus à l’Uranium appauvri qui font des bulles de toutes les couleurs de l’arc en ciel et surtout, toutes ses merveilleuses façons de dire «je t’aime» que tous les auteurs de romans à l’eau de rose du monde leur envient.  Non je vous jure, c’est à se demander pourquoi tant de gens ne les aiment pas et surtout, pourquoi ces satanés palestiniens sont encore là à leur envoyer des crottes de nez artisanales alors qu’en face, ils n’arrêtent pas de leur déclarer leur amour depuis plus de soixante ans. Sont taquins ces bédouins…

[Vidéo Al Jazeera International]

Extrait d’un article de Bôle-Richard, journaliste au Monde, intitulé «L’image ternie de tsahal après la guerre de gaza» :

1.417 personnes, dont 926 civils, parmi lesquels 313 mineurs et 116 femmes. Seuls 236 combattants ont été tués, ainsi que 255 policiers ou agents de sécurité, dont 240 lors des bombardements massifs du 27 décembre 2008.

Au fur et à mesure que les langues se délient, il apparaît de plus en plus clairement que Tsahal n’a pas respecté les règles les plus élémentaires de la guerre en procédant à des pilonnages intensifs des zones civiles, en utilisant des bombes au phosphore, en rasant plus de 4 000 maisons, en réduisant l’infrastructure économique, en utilisant sa puissance de feu pour tenter d’éviter toute perte dans ses rangs. Ce qui, paradoxalement, a occasionné de multiples incidents de “tirs amis”. “Je veux de l’agressivité. S’il y a des doutes sur les occupants d’une maison, on la bombarde. Si un bâtiment est suspect, on le détruit”, briefait, avant les combats, un commandant de compagnie, selon un témoignage sur la chaîne 10.

Il n’était pas question de prendre le moindre risque, afin d’éviter aussi les menaces d’enlèvement de soldats. C’est pourquoi des oliveraies, des cultures, des quartiers ont été rasés au sol. Le moindre mouvement était suspect. La moindre présence constituait une menace. Les ambulances n’ont pu avoir accès à des blessés, qui sont morts vidés de leur sang. Des familles ont été séquestrées pendant plusieurs jours sans eau et sans nourriture. Seize secouristes ont été tués et 34 établissements médicaux ont été attaqués, selon le rapport de l’ONG, Médecins pour les droits de l’homme (PHR).

Pour l’essentiel, ce sont donc les civils qui ont eu à subir les conséquences de ce conflit, qui n’a pas permis d’atteindre tous les objectifs fixés. Le caporal Gilad Shalit est toujours séquestré. Les tunnels creusés sous la frontière égyptienne sont toujours opérationnels, et les roquettes continuent d’être lancées sur le sud du territoire israélien. Deux ans et demi après l’échec de la guerre au Liban, l’opération “Plomb durci” a non seulement révélé ses limites, mais démontré que le pouvoir de dissuasion ne se rétablit pas en tuant des civils. (Lire l’article dans son contexte sur le site du Monde)

Pour ceux que ça interessent et, dans un tout autre style (ou preque), je vous propose de lire aussi cette interview de Dalil Boubakeur, le fameux recteur de la Grande Mosquée de Paris et ancien président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) accordée à un journal Israëlien, sur laquelle je viens de tomber par hazard. Ça vaut son pesant d’or si vous voyez ce que je veux dire… (Lire l’article sur le site du journal SVP Israël).

Publicités

Actions

Information

5 responses

20 05 2010
salutaire

salut tout le monde je veux savoir quel est le but de cette blague oups je veux dire blog
merci qu’on m’aime ha ha ha

20 05 2010
Maska

Wow ton commentaire est vraiment fascinant.
Réussir à poster un truc pareil sur un article qui trait d’un sujet aussi profond c’est plus de la connerie c’est de l’art contemporain. 🙄

20 05 2010
salutaire

mauvaise reponse frere chwing gummmm 3ulka ou Meska je preche le faux pour avour le vrai
je reformule ma question qui reste a ce jour sans reponse
tu cherche quoi par ce blog

20 05 2010
Maska

« mauvaise réponse » « je prêche le faux » « je reformule » « tu cherches quoi »

Bon allez, on va dire que je n’ai rien entendu sinon je pourrais te prendre pour un mégalomane pathologique à l’égo boursouflé tel le cul d’un babouin en rut qui se prend pour un vieux sage et qui viendrait chercher sur internet sa dose d’autosatisfaction et de libération émotionnelle journalière en débitant des inepties pseudo philosophiques à des inconnus.

Passe ton chemin.

PS: Cet article traite de la Palestine il y a d’autres zones sur ce bolg pour parler du reste, ainsi, j’attends que la zone de commentaire soit utilisée pour – logiquement – commenter ledit sujet, ce qui est l’usage communément admis sur le web, donc, encore un commentaire hors sujet et je serais dans l’obligation de le supprimer.

Amicalement.

21 05 2010
salutaire

salut frere Meska je suis de bonne humeur donc je demande pardon je veux etre ton ami(e) au fait le français comme a dit l’autre est un butin de guerre merci d’avoir accepter mes excuses
je suis sincere

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :